L'Ordre du Comte Oirgelet

Guilde artisane cherchant à promouvoir le commerce Lilyen
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Celiwan, parce que je le vaux bien.

Aller en bas 
AuteurMessage
Celiwan

avatar

Messages : 29
Age : 27
Localisation : Amakna
Cercle : 90

C.V. Amaknéen
1er Métier: Alchimiste
2ème: Pêcheur
3ème: Poissonnier

MessageSujet: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Jeu 23 Déc - 11:10



Je sais déjà ce que vous allez dire. "Oh non, pas lui!". Oui, je sais que cette pensée a traversé votre tête au moment où vous avez lu le titre de mon sujet, dans la partie candidature. Mais Celiwan revient pour vous ennuyer, une fois de plus. Certains me connaissent ici, notamment Shashin, car nous avons tous deux été membres de la même Organisation, "Hymne Mortel". Je ne divulguerais pas ici les détails de la chute d'HyMo, ce n'est pas l'objet de mon sujet. Toujours est-il que l'autre jour, j'ai croisé Shashin sur une route d'Amakna, et j'ai véritablement été étonné de ne plus le voir arborer fièrement les couleurs des Ecumeurs d'Ether. Après quelques explications, il m'a présenté sa nouvelle guilde. Et me voici.

Celiwan, mais qui est ce foutu féca? Tout d'abord, il maîtrise l'élément feu, bon point. Il est actuellement de cercle 78-79, neutre. Je ne suis plus orienté sagesse comme auparavant, j'en avait marre que les dopeuls de classe me foutent une avoinée. Bref, il y a 3 mois, mon ordi est mort dans d'atroces souffrances, et je n'ai pas pu assurer mon rôle en jeu pendant cette période. A mon retour, j'ai réintégré mon ancienne guilde (d'avant HyMo), Ptiplaiz' et Sadomaz, mais une flopée de nouveaux membres de très haut cercle au parler bwork et au ton méprisant devant mon cercle inférieur à 100 en a prit possession, si bien que l'ambiance n'est pas au beau fixe. Mon style de jeu est PvM avec une orientation Rôliste non négligeable, vous pouvez d'ailleurs lire l'histoire de mon personnage sur le forum du Clan Walkyrie, que j'ai intégré mais où mon poste n'a pas pu aboutir car j'étais dans l'impossibilité d'effectuer les tâches demandées lors de la période d'essai. Je suis connecté quotidiennement, aucun souci pour ça. Je recherche des compagnons de jeu éloquents et sympathiques, pour apprécier mon temps de jeu et progresser à mon rythme dans Dofus, sans subir les remontrances d'un quelconque supérieur... Voilà, tout est dit, sachez que je suis à votre entière disposition en jeu pour toutes questions, ainsi que sur votre forum bien évidemment.

Cordialement, Celiwan.


EDIT : Je m'engage bien entendu à me dévouer corps et âme aux Us et Coutumes présentés sur ce forum.
EDIT 2 : Je me permet de rajouter le Background de mon personnage. Bonne lecture!


"Dix ans. Voilà dix ans que je me suis réfugié dans cette crypte. Moi, feu Hirmali le Frêle, mort durant l'Aube Pourpre, plus grand assaut de Brâkmar sur Bonta de toute l'histoire du Monde des Douze, j'erre à présent dans mon mausolée, sans pouvoir trouver le repos. J'étais à l'époque un jeune soldat Iop, sans prétention, de petite constitution, qui se soumettait avec obéissance aux ordres de mes supérieurs, chefs militaires et politiques de la grande cité de Bonta. Un matin, on nous annonça l'approche de la plus grande armée Brakmârienne jamais vue, composée de plusieurs milliers d'unités, trools, chafers, fantômes, miliciens, bworks et gobelins. Les machines de guerre, catapultes, béliers, s'approchaient dans un bruit d'enfer sous les cris hideux des créatures qui les accompagnaient. Des feux à la fumée noire et nauséabonde s'allumaient sous nos yeux, dans la plaine recouverte à présent de la lie des Dieux, êtres les plus immondes que la création avait pu engendrer. Moi, j'appartenais à la soixantième division de fantassins-bretteurs, et nous formions une solide équipe de gais lurons. Nous n'avions pas froid aux yeux, et c'est avec courage que nous avions reçu les ordres de nos supérieurs, nous envoyant contrer la menace qui planait sur nous. Nous sortîmes donc sous les remparts afin de repousser les premiers arrivants. Nous nous battions comme des diables, et j'en occis plusieurs dizaines avant d'être violemment assommé par un trool monstrueux. Lorsque je me réveillais, je me trouvais au centre d'une cage inconfortable, entouré d'autres prisonniers. Nous étions au milieu d'un campement ennemi. J'avais été fait prisonnier, et un Clerc me demanda mon nom et ma fonction au sein de Bonta. Je lui crachais au visage pour toute réponse. C'est ainsi qu'il écrivit sur son parchemin et sans me demander mon choix : "Prisonnier n°2409 : Exil aux monts D'Arrhos".

Pour ceux qui ne connaitraient pas les monts d'Arrhos, il s'agit d'une petite chaîne montagneuse des landes de Sidimote, où personne n'ose s'aventurer, pas même les insensibles craqueleurs des plaines. Pourquoi? Ce lieu autrefois inhabité est à présent le refuge de la plus grande communauté de vampires du monde. En échange de missions d'espionnage dans tout Amakna, Brakmar fournit aux immortels suceurs de sang de la nourriture en abondance, ce qui permet également de se débarasser rapidement du surplus des geôles. J'allais donc être envoyé là bas, mais je l'ignorais encore. A mes côtés se trouvait un Crâ qui semblait très mal en point. Il serrait contre sa poitrine un étrange pendentif bleuté, qui brillait doucement. Répondant au nom d'Aboriel, il avait été fait prisonnier lors d'un raid de Bworks sur le Village des Eleveurs, et avait été condamné au même sort que moi pour s'être battu vaillament et avoir permis à sa fiancée de s'enfuir avec leur enfant. Durant treize jours et treize nuits, nous pûmes sympathiser à notre guise, alors qu'il se remettait très rapidement de ses blessures, chose qui m'étonna grandement. Quand je l'interrogeais sur la nature de cette guérison miraculeuse, il se contentait de hocher la tête en souriant, et me regardait avec insistance de ses yeux verts qui luisaient d'une flamme étrange. Aboriel m'inspirait beaucoup de respect. On sentait chez cet être une grande sagesse, et un charisme tel qu'il avait réussi par ses belles paroles à persuader nos gardiens de nous laisser détachés à l'intérieur de la cage. C'est dans cette amitié naissante qu'arriva le jour de notre transfert vers l'horreur. Au petit matin, on nous sortit de notre prison, et nous fûmes installés sur de rapides dragodindes ébènes, race typiquement brakmârienne. Le voyage dura plus de deux jours, et Aboriel et moi, séparés, ne pûmes échanger que quelques mots lors des courtes haltes, sous l'oeil attentif de nos gardiens, extrêmement nerveux et inquiets. Dans le courant de la troisième nuit, nous parvinrent au premier col des Monts, et nous y fîmes halte. Soudain, alors que nous étions assis depuis dix minutes, nous vîmes une paire d'yeux rouges dans un fourré. Puis deux autres, un peu plus loin. Les gardiens regardèrent autour d'eux, et blêmirent. Nous étions encerclés par une meute de vampires. Le chef de notre troupe se redressa alors, et, tremblant, s'exprima d'une voix peu sonore qui laissait transparaître son angoisse :

"- Laissez nous en paix, vampires! Nous avons l'autorisation d'aller et venir sur votre territoire, afin de livrer ces prisonniers à votre chef, Al'Nirkuth le Sanglant!
Il y eu un moment de silence durant lequel les yeux clignèrent avec malice. Puis l'assemblée de monstres fut parcourue d'un rire profond, grave, et maléfique, qui ne laissait rien présager de bon. C'est alors qu'une énorme créature s'avança, et nos coeurs furent comme glacés à son approche. Seul Aboriel ne bronchait pas et regardait avec intérêt ce nouvel arrivant, comme s'il s'était agi d'une vieille connaissance.
- Je suis Le Sanglant. J'ai rompu le pacte avec la Tour. Nous voulons plus à présent. Nous voulons votre sang à tous.
Il éclata d'un rire puissant et bondit sur le chef des gardes. Agrippant sa tête d'une main immense, il le souleva de terre et dit, en l'admirant à bout de bras :
- Vous allez tous mourir."

Une lueur verdâtre passa dans ses yeux au moment où il pressait le crâne d'une force surhumaine. La tête du gardien explosa littéralement, et il lança le corps dans l'assemblée de ses fidèles en hurlant de rire. Le signal du diner était donné.
C'est alors que je sentis les crocs d'Aboriel s'enfoncer dans mon cou. Oui, les crocs. Aboriel était un vampire, lui aussi, mais n'appartenait pas à la même ethnie. Je le regardait béatement alors que je sentait le fluide maléfique se déverser en moi et mon corps se transformer. Je me sentais plus puissant, plus grand, plus fort, et surtout, je me sentait immortel. Une voix retentit dans ma tête : c'était celle d'Aboriel qui me regardait au fond des yeux, comme s'il essayait de sonder mon esprit.
"- Ecoute. Je suis le dernier représentant mâle des vampires Thades. Nous sommes une communauté d'êtres condamnés, ne nous nourrissant que de sang de dragodinde. Nous perpétuons nos pouvoirs sur des générations, en nous reproduisant avec des femmes saines, les Vampirettes étant stériles. A la naissance, les femmes choisissent si leurs enfants seront ou non Vampires, et connaitront donc leur père. En effet, ceux ci ne peuvent pas nous approcher en étant normaux, car seul l'amour du sexe opposé nous empêche de mordre un être vivant. Je ne t'ai pas mordu dans la cage car je possède ce pendentif qui me donne une vie humaine et me permet d'être au soleil tant que la personne qui l'a créé avec tout l'amour qu'elle porte pour moi est en vie. Malheureusement, cela a un prix. Ma femme perd du sang tous les jours et s'affaiblit de plus en plus. A l'heure qu'il est, le talisman ne brille plus. Ma douce Elline est donc morte. Morte pour me sauver et pour sauver notre enfant. Ce qui signifie que mon fils Celiwan est seul, et que je dois le retrouver, afin de le mordre et donc assurer sa sécurité. Malheureusement, il me faut faire vite, car j'ai causé la mort de ma femme, et selon notre ancestrale tradition, pour ce crime, je vais devoir m'exposer au soleil, à l'aube de la prochaine lune. J'ai apprécié ta compagnie, c'est pourquoi je viens de te sauver, car si je ne t'avais pas mordu, Le Sanglant t'aurais tué avant de te mordre, ce qui n'aurait eu aucun effet sur ton âme. Ils vont nous laisser tranquille, nous sommes sans intérêt pour eux à présent, et nous devons faire vite. Séparons nous, Hirmali, et vis à présent ta nouvelle vie comme un Thades, et non comme ces monstres. Les Vampires peuvent être bons."

Toutes ces informations n'avaient pas prit plus d'une seconde à m'être transmises, grâce au lien télépathique qui peut unir deux vampires proches. Aboriel s'éloigna vivement, pris son élan, et s'envola dans la nuit, sa longue cape sombre trainant derrière lui dans le ciel, où il n'était reconnaissable qu'à sa longue chevelure blanche qui se confondait avec le clair de lune. Je m'échappais rapidement du massacre, et, apprenant sur le tas à maîtriser mes pouvoirs, m'enfuyait très rapidement. La suite de mon histoire est peu importante : allant de lieux en lieux, me nourrissant du sang des animaux, évitant les humains, je me réfugiais dans ce caveau abandonné du cimetière hanté d'Amakna, et je passais de longues années à ruminer mon histoire et à m'interroger sur le devenir d'Aboriel."

Le vieux vampire s'éveilla, allongé sur la pierre tombale principale de la crypte. Les cauchemars le hantaient chaque nuit depuis des mois. Il revoyait les crocs du Sanglant, les gardes brakmariens, et à la fin, comme un sauveur, le visage magnifique d'Aboriel, le vampire Thades. Hirmali le Frêle se releva et ressentit soudain au fond de son esprit comme une présence vampirique dans les parages. De la visite? Qui cela pouvait donc être... Il se dirigea vers le dehors, où la nuit était noire, et prit la torche qu'il accrochait à l'entrée du mausolée. Là, à quelques mètres de lui, se tenait un jeune aventurier, apparemment disciple de féca. L'aura vampirique qui en émanait était puissante, et Hirmali avait l'impression d'avoir déjà ressenti la même sensation.

"-Hé! Tu es qui? Je n'aime pas être dérangé, vampire. Je suis un Thades, vas t'en, je ne veux pas être invité à vos immondes orgies sanglantes.
-Pardon? Vous avez dit que vous étiez un Thades? Vous aussi? Je m'appelle Celiwan, enchanté!

Le jeune garçon se retourna, et Hirmali vit à sa poitrine le talisman magique qui brillait d'une ardeur telle que la torche paraissait inutile. Il baffouilla. C'était le fils d'Aboriel, le petit Celiwan. Il portait un talisman d'Amour, mais comment était ce possible?

-Cel... Celiwan? Mais... Qu'est ce que ceci? Je suis Hirmali le Frêle... Je... Aboriel m'a mordu pour me sauver du Sanglant des Monts d'Arrhos...
-Papa vous à sauvé? il m'avait bien parlé de ça avant de se suicider, mais je n'avais pas tout compris... La seule chose qu'il me reste de lui, c'est ce pendentif d'Amour qu'il a fabriqué pour moi. Je ne le quitte que quand j'ai besoin de mon pouvoir... Vous faites quoi ici?"

Hirmali sentit les larmes couler seules de ses yeux. Aboriel aimait son fils comme aucun père ne l'avait jamais fait. Il avait concentré tout son amour dans la gemme du collier avant de se donner la mort. Le sortilège était tellement puissant qu'il enfreignait les lois des Dieux et que même du royaume des cieux, le jeune féca était protégé. Hirmali essuya ses joues blafardes d'un revers de manche sous le regard vert et médusé de son interlocuteur, et souriant, chose qu'il n'avait pas faite depuis dix ans, s'adressa à Celiwan sans remuer les lèvres. Les pensées s'échangèrent :

"- Viens, j'ai beaucoup de choses à te raconter sur ton père."


Dernière édition par Celiwan le Ven 24 Déc - 0:34, édité 3 fois (Raison : Celiwan apprend à lire.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haschashin

avatar

Messages : 107
Localisation : Derrière le comptoir

C.V. Amaknéen
1er Métier: Alchimiste
2ème: Pêcheuse
3ème: Poissonière

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Jeu 23 Déc - 15:07

Hé bien voilà quelqu'un qui m'a l'air fortement sympathique, mais quelque peu tête en l'air....

Je te laisse relire tranquillement nos Us et Coutumes et le post-it entretiens d'embauches pour trouver par toi même ce qui ne vas pas. Wink

Je ne me prononcerai qu'à ce moment là ...

_________________
Eclate d'un rire machiavélique : Mouhahahaschashin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celiwan

avatar

Messages : 29
Age : 27
Localisation : Amakna
Cercle : 90

C.V. Amaknéen
1er Métier: Alchimiste
2ème: Pêcheur
3ème: Poissonnier

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Ven 24 Déc - 11:56

Sujet édité, très chère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haschashin

avatar

Messages : 107
Localisation : Derrière le comptoir

C.V. Amaknéen
1er Métier: Alchimiste
2ème: Pêcheuse
3ème: Poissonière

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Ven 24 Déc - 13:19

Merveilleux !

Mais ta petite frimousse ne s'affiche toujours pas ... Embarassed

Cet edit RP me fait décrocher un grand POUR.


Edit : Il cherche ma mort Shocked , l'avatar doit être choisit dans la galerie. Sad
Et puis, un peu de décence tout de même !

_________________
Eclate d'un rire machiavélique : Mouhahahaschashin ...


Dernière édition par Haschashin le Ven 24 Déc - 16:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celiwan

avatar

Messages : 29
Age : 27
Localisation : Amakna
Cercle : 90

C.V. Amaknéen
1er Métier: Alchimiste
2ème: Pêcheur
3ème: Poissonnier

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Ven 24 Déc - 14:28

Mais quel benêt je suis. Voilà qui est réparé. Merci pour ton pour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shashin
Admin
avatar

Messages : 80
Age : 40
Localisation : Près d'un enclos...
Cercle : 107

C.V. Amaknéen
1er Métier: Bûcheronne
2ème: Sculpteuse d'Arcs
3ème: Un jour peut-être -_-

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Ven 24 Déc - 19:16

Salut Celi ^^

Alors, deux-trois p'tites choses à dire ou à redire.

Tout d'abord, effectivement le coup de l'avatar, c'est pas top, surtout que nos Us et Coutumes ne sont pas si longs que ça à lire, donc ce serait chouette de bien y faire attention ^^
Ensuite, dans le même style de ligne de conduite, ce serait vraiment pas mal, lors de dialogues assez courts, d'user de la fonction Edit.

Mis à part ça, je ne suis pas surpris de la qualité de ta candidature, je savais déjà de quoi tu étais capable et je connaissais déjà ton BG Wink
Je suis donc POUR ta mise à l'essai parmi nous ^^

Cependant, je vais émettre une dernière remarque, même si je ne te connais pas encore très bien, je pense quand même en savoir assez pour me la permettre.
Chez LOCO, nous comptons vraiment mettre en place une ambiance égalitaire, les grades ne seront pas là pour dire qu'un tel ou untel et supérieur à tel autre, tout le monde doit respecter les remarques des uns ou des autres, quelles qu'elles soient, nous souhaitons pousser tout le monde à participer sans crainte de quoi que ce soit.
Tout ça pour dire que je ne souhaite pas voir de réactions comme j'en ai vu lors de ta candid' chez les Walkyries, qu'elle soit justifiée ou pas n'est qu'une question de point de vue.

J'espère bien que la modestie, le respect, et la remise en question feront partie des qualités principales de notre Ordre.

Voilà, tout est dit, bonne route à toi d'ici à ce que tout le monde ait donné son avis.

A bientôt Wink

_________________

Shashin, membre de la Trinité de L.O.C.O., pour vous servir...
Ou pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://comtoir.forumgratuit.org
Celiwan

avatar

Messages : 29
Age : 27
Localisation : Amakna
Cercle : 90

C.V. Amaknéen
1er Métier: Alchimiste
2ème: Pêcheur
3ème: Poissonnier

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Ven 24 Déc - 20:16

Merci de ta réponse Shash'. Tout d'abord, je dois dire que j'ai vraiment fait une légère bêtise chez les Mercenaires, et je l'ai tout de suite regrettée. Nous nous sommes expliqués avec Born', et nous nous sommes rendus compte que notre différent était à l'origine de préjugés infondés et stupides, mais c'est vrai que je me suis emporté de manière abusive et complètement inutile. Je pense que cette affaire m'a véritablement servi de leçon, le jour où cela se reproduira n'est pas encore arrivé, et n'arrivera pas de sitôt. Une guilde où tout le monde est sur le même pied d'égalité, c'est vraiment ce que je recherche, alors Sainte Trinité, soyez mille fois louée pour ce bienfait que vous apportez au serveur!

Mon Dieu Hashashin (il se met où ce fichu "c" dans ton pseudo? '--), pardonne mon incorrection. Je n'ai pas lu jusqu'au bout de la ligne, j'étais terriblement anxieux à l'idée de manquer à un de vos règlements... De plus je l'avoue, l'avatar n'est pas très beau... Mais quand tu as dit "frimousse", j'ai naïvement cru qu'il fallait un screen de mon perso... Voulant vite et bien faire, j'ai repris celui du forum HyMo. Malédiction sur moi et ma famille pour au moins quarante générations!

Joyeux Noël à tous!


Dernière édition par Celiwan le Ven 24 Déc - 20:23, édité 2 fois (Raison : 2/20 en orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piman

avatar

Messages : 3
Cercle : 89

C.V. Amaknéen
1er Métier: Maitre Alchimiste
2ème: Mineur
3ème: Bijoutier/Joalliomage

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Ven 24 Déc - 21:01

B'soir !

Il ne me manquait qu'une seule chose pour te donner un beau et joli POUR de Nowel, l'assurance que ce qui s'est passé avec les Walkyrie n'est pas sur le point de se reproduire. Aucun de vous deux n'y était allé de main morte.
Mais tout ceci est terminé donc n'en parlons plus !

Pour toutes les raisons positives énoncés plus haut, tu as également mon POUR santa !

Pim'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celiwan

avatar

Messages : 29
Age : 27
Localisation : Amakna
Cercle : 90

C.V. Amaknéen
1er Métier: Alchimiste
2ème: Pêcheur
3ème: Poissonnier

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Ven 24 Déc - 21:11

Merci à toi! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayadinah

avatar

Messages : 33
Age : 44
Localisation : Dans la cave (trop) près du tonneau
Cercle : 80

C.V. Amaknéen
1er Métier: Chasseuse
2ème: Pécheuse
3ème:

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Sam 25 Déc - 14:09

Je vais y aller de mon pour aussi, nous essayerons de nous coordonner pour pouvoir te présenter un rendez-vous. C'est difficile à cette période donc il faut un peu de patience mais cette étape est pour nous essentielle.

_________________
...
Sayadinah, Disciple Pandawa, exploratrice de tonneaux en tous genres, membre de la Trinité de L.O.C.O.
Pommard, Artisan du Comptoir Gelé
Comtesse-Haureuse, Cuisinière de l'Ordre
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Born

avatar

Messages : 12
Age : 25
Localisation : Tour de Brâkmar
Cercle : 166

C.V. Amaknéen
1er Métier:
2ème:
3ème:

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Dim 26 Déc - 12:05

Ce différent entre Celiwan et moi appartient bel et bien au passé Wink

Bonne aventure!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celiwan

avatar

Messages : 29
Age : 27
Localisation : Amakna
Cercle : 90

C.V. Amaknéen
1er Métier: Alchimiste
2ème: Pêcheur
3ème: Poissonnier

MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   Mar 28 Déc - 18:02

Merci pour ton message Born' Smile.

Joyeuses Fêtes à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celiwan, parce que je le vaux bien.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celiwan, parce que je le vaux bien.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Zepf-Fan Attitude - Parce que tu le vaux bien
» LifeforFuel, parce que je le vaux bien... [Accepté]
» [Wakfu] Parce que je le vaux bien. (Höwl terre/feu).
» Parce que nos co-meneur sont.. :hap:
» BOM parce qu'il le faut bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre du Comte Oirgelet :: L.O.C.O. :: Le Centre de Recrutement-
Sauter vers: